top of page

"Urgence salaires" Quand tout augmente, l’urgence c’est d’augmenter les salaires !




La hausse des prix atteint 4,9 % sur 2023. Sous l’effet de l’inflation nos salaires reculent et remplir le réfrigérateur, payer ses factures ou partir en vacances devient de plus en plus difficile. Pire, 8 millions de personnes, soit un quart des travailleurs·ses, sont aujourd'hui précaires (Observatoire des inégalités, 2023).

L'inflation continue, tout augmente, sauf nos salaires.

L’inflation est amplifiée par les profits : en Europe 45 % de la hausse des prix est liée aux marges des entreprises (FMI, 2023). La France est championne d’Europe des dividendes versés aux actionnaires, mais pas des augmentations de salaire…

Le salaire net c’est pour le mois, le salaire brut c’est pour la vie 

Plutôt que d’augmenter nos salaires, on ne nous concède que des primes non cotisées, exceptionnelles et individuelles au bon vouloir des employeurs (“prime de partage de la valeur” - dites prime Macron). Il en va de même pour la prime de participation ou l’intéressement qui ne répondent pas à la hausse du coût de la vie et ne comptent pas pour notre protection sociale (maladie, chômage, maternité, paternité, invalidité, retraites).

Pour rattraper l’inflation : l'urgence c’est d’augmenter les salaires dans toutes les entreprises et les services ! 

Dans nos entreprises nous revendiquons :

  • Une hausse générale des salaires

  • Une réouverture des NAO pour augmenter les salaires à minima autant que l’inflation.

Comments


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page