La casse sociale continue ! SOLOCAL : « Vous allez avoir… de la précarité »


122 postes supprimés… Après les plus de mille détruit en 2018, les fermetures de sites et les licenciements en masse, notamment de salariés malades, inaptes ou handicapés.

Plus personne n’est à l’abri. A quand la prochaine vague, et à qui le tour ? A mesure que les « standards du marché » sont atteints, que les process sont automatisés, que les outils sont simplifiés, nous devenons de moins en moins nécessaires. Et nous pouvons être remplacés à tout moment par des salariés « low cost », ou parfois même par des robots !

Ce nouveau massacre de l’emploi concerne des salariés sédentaires sur Boulogne, Eysines et Lyon, dans les services du PRINT, MICE, Agences de pub et Delivery.

Il y a quelques jours à peine, le directeur du Delivery intervenait auprès des managers pour faire taire les « rumeurs de PSE » et rassurer les salariés ! Pouvons-nous encore faire confiance ?

Les services impactés avaient déjà vu leurs effectifs réduits en 2018, et on nous avait bien expliqué, à l’époque, que c’était le bon dimensionnement. Nos collègues des Agences de Pub en savent quelques choses : après 5 postes supprimés et 9 mois après les derniers départs, c’est l’ensemble du service qui disparaît ! 13 postes sur 13.

Pire encore, parmi les 122 postes supprimés il y en a qui étaient des postes de reclassement des emplois supprimés en 2018. 2ème Lame ! 2ème Rafle !

Tout cela est aussi possible parce que 4 organisations syndicales ont préféré négocier l’épaisseur de l’enveloppe ou la longueur de la corde, quand il fallait selon nous RESISTER et construire des actions collectives.

Il n’est pas trop tard, soyons tous SOLIDAIRES de nos collègues. Rejoignez-nous et aidez-nous à convaincre les autres organisations syndicales qu’il faut dénoncer ces accords qu’ils ont signés en 2018, reconductibles à chaque vague comme cela est bien précisé, et qui nous privent donc de toutes négociations réelles. Qui privent donc les salariés licenciés de tout recours.

Pour la CGT il n’y a pas d’alternatives à des actions collectives de RESISTANCES et à la construction d’un nécessaire rapport de force. La résignation est un chemin qui n'emmène qu'au désœuvrement.

Informez-vous ! Contactez-nous

www.cgt-solocal-pagesjaunes.org

www.facebook.com/CGTPJSolocal

twitter.com/CGTSolocalPJ

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • RSS - White Circle

CGT Solocal

204 rond-point du pont de Sèvres

92649 BOULOGNE-BILLANCOURT Cedex

secretariat.cgtsolocal@gmail.com

Flux RSS

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon