top of page

Mail adressé à la direction de Solocal: alerte RPS


Messieurs,

Vous avez, par votre pouvoir de direction inscrit unilatéralement un objectif de plus de 40% pour l' O1. Vous l'avez, par ailleurs écrit à l'intersyndicale : 1 – que la définition des objectifs relevait de la seule prérogative de la Direction et qu’en aucun cas ils ne feraient l’objet d’une négociation 2 – que l’alignement des objectifs commerciaux avec ceux de l’entreprise était un impératif. Vous définissez une semaine type : 17 rendez-vous et un chiffre d'affaires attendu de 6500 euros/semaine, sans expliquer comment la réaliser, avec quel accompagnement et quel soutien de la part de l'entreprise ? Vous avez, lors du webcast de janvier expliqué que l'année 2023 serait une année économiquement difficile. Or les salariés se sont mobilisés plus d'une semaine contre les objectifs présentés par la Direction pour le premier trimestre 2023, et ont dénoncé ces objectifs comme inatteignables et irréalistes. Comment peut-on rationnellement motiver une force de vente en lui imposant un objectif de ventes augmenté de 40% par rapport à l'année passée tout en constatant que le CA de l'entreprise régresse d'année en année ...? Ces augmentations d'objectifs indiquent une intensification de la charge de travail (augmentation du temps de travail, augmentation des déplacements, stress déséquilibre vie privée/ vie professionnelle…) qui est un facteur de risque important pour la santé, et vous pouvez déjà constater la démotivation d'une partie de votre force commerciale. Votre silence face à cette mobilisation n'a fait qu'accroitre la colère des salariés, et les erreurs sur les bulletins de payes de janvier les déstabilisent encore plus, rendant leur situation plus compliquée. Aussi, vous placez les salariés, présentant déjà des signes d'anxiété, voire de souffrance, dans une situation difficile et ce dans un climat social et économique tendu. Nous ne pouvons que vous rappeler que « les RPS se définissent comme des risques pour la santé mentale, physique et sociale, engendrés par les conditions d'emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d'interagir avec le fonctionnement mental" (Collège d'expertise sur le suivi des RPS 11 avril 2011). Nous vous demandons d'agir au plus vite afin d'éviter tout risque pour la santé de vos salariés.


CGT SOLOCAL

Kommentare


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page